Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Aujourd’hui, je m’essaie à la pâtisserie vegan

Aujourd’hui, je m’essaie à la pâtisserie vegan

Non, je n’ai pas soudainement décidé d’abandonner tout produit d’origine animale du jour au lendemain, que ce soit par conviction environnementale, problèmes d’intolérances alimentaires ou effet de mode. Pour la petite histoire, j’ai lancé un concours dans ma boîte pour trouver un nouveau nom pour notre petite newsletter et promis au gagnant un gâteau au chocolat maison. Que voulez-vous. Les temps sont durs et les budgets marketing, serrés. Vu que je suis connue pour ma super recette de brownies ultra moelleux, j’ai fait des émules, pensez-vous ! Les participants se sont bousculés au portillon et c’est ma copine Céline qui a gagné. Seulement voilà, Céline est vegan, végétalienne en français. Aie. C’est raté pour l’occasion de confectionner mon petit bijou plein de beurre avec de bons œufs frais. Pas de problème, j’adore la pâtisserie et même cuisiner en général, je relève le défi.

Une petite recherche Google s’impose. 

Je la commence en anglais, les Américains étant les rois du brownie. Et les recettes vegan pullulent. Au bout de 15 minutes, j’ai 30 fenêtres ouvertes sur mon navigateur, une liste d’ingrédients inconnus longue comme le bras et une série de photos qui ne font pas rêver. Je décide de me tourner vers les blogueuses françaises et là, devant mes yeux, s’affiche enfin la recette idéale. Non seulement elle ne contient pas de composant farfelu, les étapes sont faciles à réaliser (bon, il faut quand même confectionner un beurre d’amande. Même pas peur. Je viens d’investir dans le fameux blender Vitamix. Ca va être les doigts dans le nez), et la photo fait clairement baver d’envie. Je me vois déjà apporter fièrement mon chef d’œuvre au bureau le lendemain.

Je rentre vite du travail, passe au supermarché sur le chemin et déboule dans la cuisine prête à m’attaquer à mon nouveau challenge. Au passage, je WhatsApp toutes mes copines les filles, jai trouvé LA recette de gâteau au choc vegan. Je teste ce soir et vous envoie le lien. Je vais assurer. Ça va être divin !”

Les enfants ont mangé et sont concentrés sur Fortnite, je ne devrais pas être interrompue. Je retrousse mes manches et c’est parti. Je vous passe les détails des différentes étapes pendant lesquelles ma motivation et mon enthousiasme en ont pris un coup. Mon Vitamix a surchauffé et m’a lâchement abandonnée en plein milieu du beurre d’amande. J’ai dû ressortir mon vieux Krups, fort heureusement encore fiable. La pâte à gâteau obtenue en fin de recette est tellement compacte et collante que je dois littéralement l’écraser dans le moule avant cuisson. Bref. 25 minutes plus tard, j’ai un gâteau aussi fin qu’un pancake. Après refroidissement, la “chose” - je ne trouve pas de description plus appropriée - a durci et semble de plus en plus compliquée à découper. Je suis couverte de Maïzena de la tête aux pieds (c’est volatile ce machin !), et dans ma cuisine, on pourrait penser un instant que Charlie a fait exploser la Chocolaterie.

Deux options s’offrent maintenant à moi : j’ose apporter la bête demain mais elle me semble plus utile pour assommer tout collègue qui me chercherait des noises qu’à remplir les estomacs.

Ou je jette le tout à la poubelle et prétexte un cours d’aquaponey auquel je n’ai pas pu me soustraire. Le ridicule ne tue pas. Je tente l’option numéro 1. Espérons qu’il n’y aura pas de victime...

#pasencorepretepourlevegan

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post