Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Entre potes, pour le meilleur et pour le pire

Entre potes, pour le meilleur et pour le pire

 

Les vacances sont enfin arrivées. À nous la Corse du Sud !  
Et on y retrouve nos super potes de toujours. 
Depuis deux jours, nous nous en mettons plein les yeux. Paysages sublimes, nature sauvage. C’est aussi beau que ce qu’on nous avait raconté. 
 
Le programme du jour est tout aussi prometteur : les piscines naturelles de Zonza. 
 
JF veut s’arrêter sur la route pour acheter une paire de squelettes pour marcher dans les rochers. 
C’est donc sans surprise que nous voyons sa voiture s’arrêter devant un magasin Foir’Fouille. 
Vous connaissez l’effet Foir’Fouille ? En général, on s’y rend pour y chercher quelque chose de bien précis et on en ressort avec plein d’autres choses complètement inutiles parce que “T’as vu ? C’est pas cher ! “
 
Nous avons franchi les portes du magasin en force. 6 adultes et 6 enfants entre 7 et 14 ans. 
 
Comme le chant des sirènes, les rayons attirent chaque membre de notre groupe. On admire les kits à paellas, les sandales type Crocs en version rose ornées de cupcakes qui sourient (je m’interroge toujours sur la sélection du produit par le département achat). 
 
Une voix raisonne, celle de mon mari “Vous ne vouliez pas des produits d’entretien ?”. Un des gamins est retrouvé quelques mètres plus loin, les deux bras insérés dans des casiers à vin (mais pourquoi ?), pendant qu’un autre fait le tour du magasin à cloche pied en balançant au bout de son bras un seau géant de pop corn comme un panier à salade. Mon Lou a déniché un hérisson anti stress qui gonfle ses fesses et mon Josselin, un canard en plastique qui ameute le quartier. Quant aux deux autres gamines, elles restent introuvables. 
 
On teste des cendriers Johnny Halliday. 
“Vous ne vouliez pas des produits d’entretien ?” Répète mon homme. 
 
Crise de fou rire générale en réalisant l’image renvoyée par notre bande de joyeux lurons, et le regard consterné des autres clients. 
 
On regroupe notre petit monde, on passe en caisse.
“Vous êtes sûrs ? Vous ne vouliez pas des produits d’entretien ?”
“Reposez moi ça tout de suite !” [les fameux hérissons anti stress qui gonflent les fesses]
”Le cendrier Johnny est en rupture de stock sur le continent. Une aubaine qu’ils en aient ici !”
“Je veux des Malabars, pitié !”
Moi à mon Josselin : “Mais qu’est ce que tu as ? Tu te grattes la tête ?”
Joss “Ben, j’ai des poux”
 
On n’a jamais trouvé les squelettes. 
 
#jerisjesors
 
Get Outlook for iOS
Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post