Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Une histoire de fesses

Une histoire de fesses

Ça fait déjà plusieurs semaines qu’il me trotte dans la tête, ce post. Parler de fesses sans vulgarité aucune.  

Pour tout vous avouer, j’adore l’esthétisme d’un bel arrière. Rien de vicieux là-dedans, loin de là. 

Je gratouille régulièrement les fefesses de mes deux garçons. J’apprécie volontiers le rebondi d’un fessier masculin (tout en discrétion bien entendu)- mon mari va juste me tuer. Mais je sais tout autant reconnaître si une comparse du même sexe est également bien équipée. Enfin, selon moi.

Fort heureusement, il y en a pour tous les goûts. Les critères ont d’ailleurs bien changé. De Kate Moss, on est passé en quelques années à Kim Kardashian, bien plus “fessue”, comme dirait une copine. 

Bref, du coup, en tant que fille, je rêve bien sûr d’arriver pour moi-même à atteindre mon idéal de fesses : musclées, bien hautes, tout en gardant un certain volume quand même, signe de féminité.

La nature ayant une fâcheuse tendance à me tirer vers le bas, j’ai passé l’année à me forger mon corps de rêve. Tennis, Pilates, fitness, yoga. Petit à petit, je m’en suis rapprochée. J’avoue que pour la première fois de ma vie, j’ai ricané quand les magazines féminins ont sorti les premiers articles sur le corps parfait pour la plage (soit juste après le traditionnel gavage des fêtes de fin d’années), me suis dit avec confiance (trop ?) que j’y étais déjà, ha ha. 

Bien mal m’en a pris. Fin juin, tous les cours se sont arrêtés. Ma feignantise a repris le dessus, n’ayant plus la motivation du groupe pour me tenir à une routine de gainage. Seulement voilà, au moment où les maillots de bain et micro shorts s’entassaient dans ma valise, une vieille amie (ennemie) a passé la tête et décidé, contre ma volonté, de s’installer. Les petites irrégularités caractéristiques de sa présence qui sont apparues en haut de mes cuisses m’ont ramenées à la réalité.

J-2 avant le vol, trop tard pour le bikini body.

Rajout de dernière minute de quelques paréos dans mes bagages. Tant pis pour le healthy. Je lui fais un pied de nez à mon fessier. Ce serait dommage de me priver des bons fromages corses et du rosé de Provence. 

Tchin et bonnes vacances à tous ! 

#clesvacancesetjenprofite

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post