Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Un petit cadeau

Un petit cadeau

On a ce truc dans notre famille, et cela depuis des générations : chacun d’entre nous manifeste son attention pour les gens qu’on aime par des petits cadeaux. Générosité ? Certainement, mais pas que. Etalages de moyens ? Absolument pas. Car voyez vous, on ne parle pas ici de valeur monétaire mais bien sentimentale. 

En manque de produits du terroir ? On se retrouve avec un stock qui pourrait nourrir la communauté française de Dubaï. 

Des cheveux secs ? Quelqu’un nous offre gentiment une huile qui va nous sauver de l’effet balai brosse. 

On voit un petit bracelet fantaisie qui trouverait parfaitement sa place au poignet d’une sœur ou mère ? Hop. On le prend et on l’offre de bon cœur.

Il suffit de prononcer un “j’adore les coquillettes. Il n’y en a pas chez nous.” Un petit colis joliment décoré arrive par la poste avec 4 kilos de ces nouilles tant appréciées.

Pas d’arrière pensée, pas d’occasion spéciale. Mais un sentiment de bonheur pour les deux parties. Et on est tous comme ça chez nous. 

Parallèlement à ça, on est également adeptes du dicton “les bons comptes font les bons amis”.

Donc quand on reçoit trop, on tient à rembourser. 

Et ça donne lieu à des situations caucasses mais systématiques. 

“Tu as fait des folies, non mais ça ne va pas ! Je te rembourse !”

“Hors de question, ça me fait plaisir”

Et la commence ... une bataille de billets de banque. 

“Tu prends”

“Hors de question !”

“Tu plaisantes ? Tu prends.”

Les billets sont insérés de force dans les mains, dans les sacs, ressortis, redonnés, on râle, on proteste. 

C’est comme ça depuis toujours. 

Mais il y en a qui n’en perdent pas une miette. Les enfants !!! Quand ce ballet bien curieux débute, les yeux des plus jeunes commencent à pétiller.

Ils savent que cet argent refusé va finir en douce dans leurs poches. 

Enfants, nous sommes souvent repartis avec 50 francs. Imaginez le nombre de malabars qu’on a pu se payer avec ça ! 

De nos jours, les euros ont fait gonfler les tirelires. Je viens de voir ma petite nièce attraper en vol la modique somme de 50 euros qui partira sans aucun doute dans toute une panoplie Princesse Sofia. 

Les vacances en famille se terminent. 

Nostalgie de quitter tout le monde et en même temps bonheur de retrouver les amis. 

On se fait un café ? C’est moi qui offre. 

NB. Penser à faire les poches des vêtements des enfants avant de mettre une lessive en route !

#camefaitplaisir

 
 

 

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post