Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Objets trouvés

Objets trouvés

Nairobi, le 5 novembre

Le voyage a été long. Pas tellement en heures de vol, mais il vient s’ajouter à de nombreux précédents déplacements et la fatigue se fait sentir. 

Je pose enfin mes valises (ah ben oui, LES valises) à l’hôtel. C’est moderne et confortable. Le séjour, bien que professionel, s’annonce agréable. 

 

Je procède donc à un déballage dans les règles de mes affaires. Les jupes et pantalons trouvent leur place sur de beaux cintres en bois. Assez rapidement, chaque chose est à sa place dans cette chambre qui sera mon chez-moi pour les quelques jours à venir. 

Et là, au fond de mon bagage cabine, mon précieux et pratique sac à roulette qui m’accompagne si fidèlement dans tous mes périples, j’aperçois un minuscule objet / chose / machin truc muche blanc. Je regarde de plus près, tends la main pour le/la saisir. C’est une dent !!!??? 

 

Passé l’instant de surprise, forcément je m’interroge. Un combat de souris a-t’il eu lieu dans mon cabas fétiche (bon c’est pour éviter la répétition, le cabas) ? Si c’est le cas, il semble fort heureusement qu’aucune fatalité n’ait eu lieu (imaginez l’étonnement mutuel entre moi et la sécurité aéroportuaire si un rongeur sans vie avait été décelé par les rayons X. J’aurais eu beaucoup de mal à trouver une raison à la situation. Nous, Français, avons beau avoir quelques habitudes culinaires un peu particulières, l’animal ne fait pas encore parti de notre régime alimentaire). 

 

J’ose tout de même une analyse plus poussée de la dent en question. C’est une dent de lait. Je me remémore alors une conversation récente (ou peut être pas tant que ça?) avec mon petit :

“maman, j’ai perdu une dent mais je ne la trouve plus. Tu crois que la petite souris va quand même venir ?”  

 

Je n’essaie même pas de comprendre comment cette dent a pu sauter de la bouche de mon fils à mon sac de voyage. Je suis également soulagée qu’elle ne baigne pas dans une tache de sang séché (beurk). Il ne manquerait plus que la police judiciaire kenyane déboule et m’embarque pour séquestration et torture (de rongeur) !

 

Tout ça pour dire que lorsqu’on a des enfants, on découvre les choses les plus farfelues dans son sac. Vous êtes d’accord ? Des petites voitures, des bouts de mouchoirs usagés (pas par nous), des chewing gums mâchouillés (toujours pas par nous), etc. Il faudra expliquer à notre progéniture que la taille du sac ne justifie en aucun cas le détournement de cette pièce de dressing en poubelle portable. 

Je ne sais pas ce que j’ai fait de la dent. Je crois que je n’ai pas osé la jeter. 

 

Et vous les filles ? (Ah ben oui parce que bizarrement les poches de pantalons masculins ne sont jamais utilisées par les enfants, le “porte-moi ça” semble uniquement réservé aux mères de famille.) Racontez un peu. Quels objets bizarre avez-vous retrouvés dans vos Marc Jacob’s ?

 

#jesuispasunepoubellenonmais

 
Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post