Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Sur la plage abandonnée ...

Sur la plage abandonnée ...

Coquillages et crustacés ...

Ah les vacances au soleil ! On en rêve, on se prépare. On s’imagine déjà sur notre transat, la peau joliment hâlée par le soleil, les cheveux wavy au naturel, la senteur coco des crèmes solaires. 
 
Bon ça, c’est la version Grazia. Parce que pour moi, ça ne se passe pas vraiment comme ça. 
 
En général, après plusieurs heures d’avion et la première exposition au soleil, je commence à gonfler comme un poisson boule. Vous voyez ? Le machin à nageoires qui gonfle presque instantanément ? C’est moi. Et c’est même avant d’abuser du buffet de l’hôtel. C’est moche. Et ce n’est que le début. 
 
Dans la foulée suivent les premiers coups de soleil. Je me suis pourtant armée de 50, la crème cataplasme qui est sensée faire barrage aux méchants UV. Malgré un tartinage en bonne et due forme, en fin de journée, le lampadaire, c’est bien moi (on verra combien d’entre vous reconnaîtront le petit clin d’œil). 
J’ai deux sœurs qui ont hérité d’une magnifique peau mate. Une heure au soleil et elles exhibent une peau dorée à tomber. Du coup, quand on était petites, j’étais à coup sûr prête pour la danse de l’écrevisse - non je ne fais plus de démos. 
 
Et puis viennent les problèmes capillaires. J’en ai déjà parlé. Sous un climat tropical, je passe la semaine les cheveux mouillés. Au mieux, seules quelques mèches sur le dessus de la tête daignent sécher et revoilà le mousseux ! 
 
À ce stade, adieu le look beachy. Je suis bonne à aller chanter “sous l’océan” mais plutôt en me mêlant à Sébastien (le crabe) et ses amis plutôt qu’Ariel et sa famille. 
 
Pour rajouter la petite touche qui fait toute la différence - au point où j’en suis - j’ai des boutons qui s’invitent sur mon visage [mais oui, j’ai fait des gommages, mais oui j’ai utilisé un baume solaire non comédogène. J’vous jure ! ]. 
 
Mais c’est pas possible ! 
Me voilà obligée de prendre le transat le plus éloigné de tout passage - et faut se lever tôt car même ceux-là sont pris d’assault aux aurores. 
 
Bon alors, les reines des plages, il y a un truc que j’ai loupé ?? 
 
J’vous laisse, j’ai karaoké.
 
Sous l'océan, sous l'océan,
Doudou c'est bien mieux,
Tout le monde est heureux,
Sous l'océaaaaaaan !!!”
 
#chanterplutotquepleurer 

 

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post