Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Desastre en cuisine

Desastre en cuisine

Ça fait plusieurs semaines que j’ai des envies de gelée de coings. Ben oui. Ça arrive. J’ai opté pour la facilité, direction le supermarché. Mais en dehors de la marmelade d’orange amère prisée par nos amis anglais et les classiques fraise et abricot, le coing n’a visiblement pas séduit le département achat de la grande surface de référence des français de Dubai. 

J’ai même osé lui faire des infidélités en allant farfouiller dans les rayons des enseignes concurrentes de toute nationalité. Rien à faire. Le coing est mal-aimé. La gelée en tout cas. 
 
Qu’à cela ne tienne. Google est mon ami et va me montrer gentiment comment on fait ça maison - parce qu’en plus ce sera bien plusssss bon (suis désolée mais meilleur ça ne rime pas). 
 
J’ai commencé modeste. Je me suis dit que 4 fruits seraient amplement suffisants à ma consommation personnelle. Le premier essai est désastreux. Je crois que j’ai réussi à faire de la mélasse. Ça colle aux dents. Impossible à étaler sur une tartine et encore moins à recycler dans le prochain gâteau d’anniversaire pour le bureau. 
 
Je ne m’avoue pas vaincue et vraiment, je veux de la gelée de coings !! 
Retour au supermarché puis retour dans la cuisine avec 2 kilos de matière première à frotter. Eh oui, ça se mérite, faut frotter avant de découper. J’ai mal au coude et mon biceps a tétanisé. 
 
Cette fois, j’ai été plus ambitieuse mais la quantité de jus me fait rêver. Je sors tous mes contenants dans l’optique de les remplir généreusement. 
Je me vois déjà offrir un petit pot à quelques personnes méritantes triées sur le volet. Je me retiens de leur envoyer un message. Elle va être trop bonne ma gelée. 
Ça sent bon, la couleur est bonne. Bref. Succès et dégustation assurés ... qu’elle croyait la petite !! 
 
Après, tout est parti de travers. 
Mes pots sont bien remplis. Certes. Mais. 
Mon sol colle de partout et ça sent le caramel brûlé. 
Ça colle sur mes plaques de cuisson, ça colle sur mes torchons, le robinet de l’évier, le couvercle de la poubelle et ma robe, mes mains, mon visage, mes cheveux. 
Elle est belle la photo de mon article, hein ? 
Oubliez tout de suite. C’est resté liquide de chez liquide. 
Petite annonce : il y a quelqu’un qui part en biz trip en France bientôt ? Je voudrais un petit cadeau. 
#LaConfitureCPasDeLaTarte
#Hashtagpourri
Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post