Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Ça mousse

Ça mousse

Une tablée, la nuit tombée, des discussions croisées. 

On parle boulot, activités et beauté. 
 

“T’as essayé le masque yaourt, spiruline, sirop d’agave ? Une merveille pour les cheveux mousseux”

 

Cheveux mousseux ? On me parle. Je suis toute ouïe. Cette petite merveille faite maison promet une crinière de rêve, soyeuse et brillante après seulement deux heures de pose. Testée et approuvée par ma copine dénicheuse de bons plans Instagram. 

 

Je rêve, je me projette. Ze kif capillaire m’attend enfin. 

 

Le lendemain, les vapeurs de champagne se sont dissipées mais pas le souvenir du soin magique. 

Je me lance donc. 

 

Le mélange  est vite effectué. C’est vert, très vert. Soit. 

Je troque tout de même ma petite robe Sezane pour le t-shirt qui ne craint plus rien. 

 

J’applique. J’aurais peut être dû démêler mes cheveux avant. Trop tard. 

Je continue et repeins au passage le pourtour de la baignoire. 

Les mèches se figent très vite. Pas non plus le style je-me-suis-endormie-avec-mon-masque-à-l’argile-sur-la-figure mais disons qu’avant j’avais des noeuds dans les cheveux, maintenant j’ai des dreadlocks. Vertes. 

 

Un coup d’œil dans la glace, le vert dans les cheveux, c’est un style. Loin de refléter un look à la Kate Moss qui aurait viré punk, la ressemblance avec Princesse Fiona dans sa forme réelle est troublante. Deux heures, ça va le faire. 

 

Je me promène dans la maison, faisant flotter dans l’air des effluves d’épinards oubliés au fond du frigo. 

La prof de piano fait une fausse note. 

Le livreur de gaz a un moment d’hésitation avant de passer la porte. 

Ma nanny me demande si je fais un relooking (ou ma crise de la quarantaine). 

Les enfants du compound ne s’aventurent pas dans le jardin. 

 

L’heure de rincer la mixture arrive enfin et donc celle de constater que :

  • La salle de bain n’est pas si mal en vert
  • Je cherche le soyeux mais le mousseux est toujours bien là. 
  • J’ai les cheveux aussi rêches que le pelage de mon chat. Non pas le tout mignon tout doux. L’autre. Celui qui mord. Mon fils confirme. 
  • Après le shampoing odeur de talc et l’après shampoing à la noix de coco, l’odeur de vieux légumes est tenace. 

Suis pas sûre de réitérer l’expérience de si tôt.
À vendre : flacon de sirop d’agave à peine entamé et boîte de spiruline en poudre comme neuve moins une cuillère à soupe. 

 

#prendrerendezvouschezlecoiffeur

#effacerinstagram

 

 

 

 

 

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post