Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

Delphine 1 - fourmis 0 ... pour l’instant

Delphine 1 - fourmis 0 ... pour l’instant

Une brique de chocolat au lait oubliée 

Un enfant distrait et peu ordonné 

Et c’est le drame !

 

Je me retrouve nez à nez avec une armée de microscopiques fourmis. 

L’invasion du meuble assailli est déjà bien avancée 

 

Au secours, des insectes dans ma maison !

Je crie (sur les enfants) parce que sur les fourmis, ça s’est avéré totalement inefficace. 

 

Analyse de la situation : ça grouille. 

Mais c’est contenu dans la salle télé.

Si elles arrivent dans mon sucre en poudre, c’est sûr, je vomis. 

 

Le chemin de progression n’est pas net. Ce n’est plus ce que c’était, ces bestioles. Autrefois clairement disciplinées, on parsemait leur chemin d’un poison attirant, elles rapportaient cette fatale gourmandise à la maison et hop ! C’était réglé. 

Maintenant, c’est brouillage de piste. Pas folle, la guêpe, euh, la fourmi. 

 

La brique de chocolat est clairement tombée aux mains des ennemis. 

 

Hors de question d’écraser tout ce petit  monde avec mes mains, elles vont me grimper dessus. Et je vais encore crier. Ne nous attirons pas tout de suite le courroux de nos nouveaux voisins. J’ai une fâcheuse tendance à monter dans les aigus. 

 

J’éloigne d’abord le chocolat et le remplis d’eau. Alors que je pensais me débarrasser des quelques rebelles qui s’accrochaient encore à la petite boîte en carton, ce sont des centaines de combattantes déterminées qui se déversent dans mon évier. Non mais je rêve ! Elles nagent !

Elles ne feront bien entendu pas long feu face à la puissance du jet du robinet, mais quand même. J’ai dû tarir un ruisseau pour en venir à bout. 

 

Je reviens sur le lieu de bataille, une autre centaine continue de progresser dans l’assault du bureau et de ses accessoires informatiques. Eh les cocottes, il n’y a plus rien à manger ici ! Mais elles se sont faufilées entre les touches de l’ordi, dans les ports usb. 

 

« C’est pour ça que le wifi ne marche pas bien, maman, » me dit mon aîné. 

Je me vois bien appeler Etisalat (notre fournisseur d’accès) et leur expliquer que des insectes robots mutants envahissent les moyens de télécommunication et qu’on devrait tous s’expatrier au plus vite vers un système solaire éloigné pour échapper à une fin qui est proche. 

 

Armée d’un gallon de vinaigre blanc et d’une bassine d’eau, j’ai obtenu une victoire par noyade, pour l’instant en tout cas. 

 

À l’heure où je vous écris, elles ont enfin disparu, mais dans la crainte de me retrouver avec une survivante téméraire qui monterait sur mes mains, je préfère taper ce texte sur mon téléphone. 

 

#sentfrommyiphone #excusethetypos

 
Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post