Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Silly and Everything

Tranches de vie, peps et légèreté

On a triché au blindtest

On a triché au blindtest

S’il y a bien un jeu qui est resté une constante à travers les décennies dans notre groupe d’amis, c’est bien le blind test. Musiques de films, séries TV ou hits music, régulièrement on se teste, on s’affronte et clairement, on se marre. Il faut bien admettre que là où on cartonne le plus est sur tout ce qui tourne autour des années 80.

 

À chacun sa spécialité, voyez-vous. 

JF nous surprend par sa culture cinématographique. Lud connaît tous les génériques de séries TV américaines. Guillaume est incollable sur tous les dessins animés de l’ancienne 5. Pour Pascaline et moi, ce sera surtout n’importe quel chick flick de l’époque (Footlose, Dirty Dancing, Flash Dance, Top Gun etc). 

Et Dédé... Ben Dédé, sa spécialité, c’est

de tricher. 

 

On connaît tous quelqu’un qui triche parmi nos potes. Et il y a d’ailleurs différentes sortes de tricheurs: 

  • Celui qui se cache à peine. 
  • Celui qui nie tout en bloc quand il se fait prendre. 
  • Celui qui ose même s’offusquer lorsqu’il est accusé (à raison).  

 

Je ne sais pas lequel vous avez dans votre entourage, mais notre Dédé, c’est le tricheur honnête. Et à la base, il n’a même pas la tête à ça du tout. 

 

C’est l’autre soir qu’il nous a révélé sa face cachée. Imaginez un peu la scène: alors que notre toute première partie bat son plein autour de notre table de camping entre verres de rosé et bières corses, la playlist enchaîne sur une autre musique de film à identifier. On se regarde, on sèche. C’est là qu’il nous a tous bluffés, notre Dédé. “le Roi Arthur”, clame-t’il, sûr de lui. Verification. Il a raison. Alors que nous l’admirions tous, il nous a tout avoué sans tarder “j’ai vu la réponse sur l’écran”. 

 

Bon, on peut à peine lui jeter la pierre. Ce jeu se prête à la ruse, au biaisement, appelez cela comme vous voudrez. 

N’a-t’on pas repéré celui qui Shazam en prétendant checker son feed Insta?

Quid de la mauvaise foi qui pousse certains à clamer « je l’avais dit avant. Tu ne m’as pas écouté(e) » ? 

Il y a bien aussi la méthode « je répète le même titre de film à chaque fois. Ça va bien finir par tomber ». Rappelant le célèbre « Stéphanie de  Monaco !! », nous, nous avons eu « La Liste de Schindler !!! »... une quinzaine de fois. 

 

Toujours est-il qu’après ça, on s’est regardé et on a tous eu la même idée : Mercredi, c’est soirée blindtest au camping. 

Nous avons jusque là été parfaitement associables et sommes restés entre nous. C’est le moment de nous mêler à la foule et tester nos compétences en société. 

On est à fond. Sûrs de notre coup.

 

Il faut écrire le titre et interprète du morceau sur une ardoise et la lever en premier pour remporter le point. 

Dédé est d’office désigné pour l’épreuve de calligraphie rapide. 

La tactique est vite trouvée et vite rodée ; l’ardoise est levée avant d’écrire et Dédé est chargé de noter discrètement la réponse lorsque le juge se dirige vers notre table. 

 

Ça a marché, le temps d’une manche. Puis on s’est fait gauler, et on s’est fait huer (au blind test du camping, franchement, c’est moche).  

La partie suivante ne nous inspire pas. Tant mieux si on s’arrête là. Un rap américain résonne dans tout le bar. Une petite tête fait son apparition au bout de notre table. “C’est Drake. God’s plan”. Josselin, 7 ans. 

 

#babadansmonequipe

#cpasbeaudetricher

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post